20 juil. 2017

Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée... de Kai Herman et Horst Rieck.



Année de sortie: 1978 | Pages: 274
Edition: France Loisirs | Genre: Biographie
Résumé: « Ce livre terrible a connu un retentissement considérable en France et dans toute l'Europe. Ce que raconte cette jeune fille sensible et intelligente, qui, moins de deux ans après avoir fumé son premier «joint», se prostitue à la sortie de l'école pour gagner de quoi payer sa dose quotidienne d'héroïne, et la confession douloureuse de la mère font de Christiane F. un livre sans exemple. Il nous apprend beaucoup de choses, non seulement sur la drogue et le désespoir, mais aussi sur la détérioration du monde aujourd'hui. »

Ma note: 5/5


Une histoire qui me tentait depuis très très longtemps, et j'ai fini par l'acheter d'occasion. Ça a donc été une lecture en commun avec Anne-Sophie !

Moi, Christiane F, c'est l'histoire intemporelle et vraie de Christiane, jeune allemande devenue accro à la drogue alors qu'elle n'est qu'au collège. Très vite elle tombe dans l'héroïne, et à peine deux ans après son premier shoot, elle se prostitue pour avoir sa dose. Son petit ami de l'époque se drogue et se prostitue également. Néanmoins, Christiane veut s'en sortir, elle multiplie les sevrages et les rechutes, encore et encore.

Pour être honnête, à certains moments Christiane m'a énervé. Sans doute son inconscience? Elle vit un sevrage compliqué, souffre le martyr et dès qu'elle se sent mieux... elle se repique car elle se dit qu'elle ne retombera pas, et que si c'est le cas elle arrivera à se defaire de cette addiction. Encore et encore. Néanmoins, elle est touchante, car elle veut réellement s'en sortir, bien qu'elle n'y arrive pas.

Les témoignages de sa mère m'ont ému, et j'ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux. Elle expose, dans quelques pages en italique, sa détresse, son incompréhension, et son désir de voir sa fille s'en sortir. C'est très poignant.

La seule chose à laquelle je n'ai pas accroché, c'est le prologue. Neuf pages où la personne tourne en rond. J'ai lu deux pages, et j'ai sauté le prologue pour lire le premier chapitre. Le reste s'est lu très rapidement. Christiane nous raconte ce passage de sa vie comme si elle racontait qu'elle était partie faire ses courses. Comme si cela ne lui était pas arrivé à elle. Il n'y a que lorsqu'elle part de sa mort qu'elle semble prendre conscience du danger de la drogue.

Je recommande ce livre pour tout ceux qui aiment les témoignages durs, mais je le déconseille à ceux trop sensibles. C'est le genre de livre à lire au moins une fois dans toute une vie.

3 commentaires:

  1. J'ai lu ce livre à l'adolescence et il m'a énormément marquée... C'est très rare d'en entendre parler et, pourtant, comme tu dis, c'est un livre à lire!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai une amie qui l'avait lu quand on était ado, je me souviens de m'être dit que je ne me sentais pas le courage de lire ça. Peut être maintenant plus ! =)

    RépondreSupprimer