03 mai 2017

Anton

Anton - Elisabeth Zöller


Année de sortie: 2010
Collection: Bayard
Genre: Jeunesse, Historique
Nombre de pages: 215
Résumé: A l'école, Anton est la bête noire du maître. Il le punit quand Anton ne tient pas en place pendant la classe. Il crie quand Anton garde le silence. Il se moque de lui quand Anton bégaye. Pour le maître, ce garçon n'a rien à faire à l'école. Pour le maître, ce garçon ne devrait même pas avoir le droit d'exister. Parce que ce garçon est différent, et qu'il vit dans l'Allemagne d'Hitler, en 1941. L'histoire vraie d' Anton, qui a échappé aux nazis grâce à la détermination de sa famille.

Mon avis:

5/5

Le résumé m'ayant intrigué, j'ai donc emprunté ce livre. Il est vrai que si il y a beaucoup de livres sur les juifs pendant la guerre, rares sont ceux qui parlent des allemands dit "handicapés". L'histoire est certifiée comme vraie, comme étant l'histoire de l'oncle de l'auteure, mais véridique ou non, elle est très intéressante.
Anton était donc un petit garçon allemand tout à fait normal, jusqu'à un accident qui réduit ses capacités mentales et physiques. A l'école, il est très vite persécuté à cause de son bégaiement, que ce soit par les autres élèves que par les professeurs. Cependant, Oncle Franz, un instituteur, va tout faire pour aider Anton sur ses problèmes d'expression et va solliciter ses compétences pour les mathématiques. Cependant, lorsque les enfants handicapés sont tués (disparitions programmées ou, dans le texte "traités"), les parents du jeune garçon décident de tenter le tout pour le tout afin de sauver leur enfant.

Le style d'écriture est très facile à comprendre, car il s'agit avant tout du point de vue d'un enfant, avec son authenticité, sa sincérité, ses craintes et quelques fois des moments un peu lourd. Je pense que ce livre devrait être lu au collège. C'est un livre qui se lit très rapidement malgré le sujet abordé qui demeure dur, je l'ai fini en à peine une journée en dehors des cours.
Il s'agit d'un roman très intéressant, très poignant. L'histoire se passe à travers les yeux d'Anton, l'histoire n'en est que plus réaliste étant donné qu'il ne comprend pas forcément tout se qu'il se passe. Le lecteur vit avec lui ses persécutions, la peur qui fini par le ronger, les incompréhensions. Pendant le régime hitlérien, les enfants infirmes tels que Anton sont inutiles, entachent l'idée de race "pure" des nazis, et doivent donc mourir. Seulement, ses parents sont déterminés à le sauver coûte que coûte.

Ce livre aura tout de même réussi à me donner quelques fois les larmes aux yeux, il est très poignant et bouleversant. Il s'agit d'une réalité trop souvent mise de côté, car à ce moment-là, les allemands infirmes étaient autant maltraités que les juifs, et vivaient dans la même peur: celle d'être découvert puis tué.
Pour finir, je le recommande. C'est un bon livre très poignant mais qui doit être lu.

   Et vous? L'avez-vous lu? Si oui, qu'en avez-vous pensé?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire