03 avril 2017

Thornytorinx

Thornytorinx Camille de Peretti


Année de sortie: 2005
Collection: Belfond
Genre: Témoignage
Nombre de pages: 178
Résumé: Depuis toujours, Camille est une princesse.
Elle doit donc avoir de jolies robes (traduisez: faire du shopping), être intelligente (comprenez intégrer une grande école de commerce) et être toujours la plus belle (en d'autres termes être mince). Elle s'attelle consciencieusement à la tâche et, à vingt ans, c'est une élève brillante, élégante, et une véritable brindille de 50 kilos pour 1 mètre 70. Mais lorsque ses études l'éloignent de ses rêves, que son cœur s'enflamme pour un beau ténébreux et que son poids commence à fluctuer, rien ne va plus.
Son recours? Se faire vomir, systématiquement, jusqu'à l'obsession: Camille est devenue une boulimique anorexique. Seulement, les princesses ne sont pas malades, et pour l'ex-petite fille modèle va alors commencer un long et tortueux combat...

Mon avis:

5/5

Je ne connaissais pas ce livre avant de le lire. Je l'ai emprunté à une amie ainsi que "Le faire ou mourir", deux lectures qui au final, m'ont bien plut -en partant du principe que ce genre de livres peuvent plaire...

Thornytorinx est un livre court, la police d'écriture et la manière d'écrire font qu'il se lit très vite. Pour ma part, je l'ai lu en une petite soirée. Il faut dire que j'ai été captivée par l'histoire, j'assistais à la déchéance de l'auteur, et je ne désirai qu'une seule chose: savoir comment elle allait s'en sortir.

Pas d'avis sur la couverture mis à part qu'elle est bien choisie.
Le mot "Thornytorinx" existe réellement, puisque c'est le nom de la série d’organes du système digestif chez l'homme. Le titre et la couverture sont donc exactement ce qu'il fallait pour le livre.

Ce livre raconte donc l'histoire de Camille de Perretti. Elle qui rêvait de travailler dans les arts, se retrouve dans une école de commerce alors qu'elle déteste les chiffres. Malgré qu'elle soit bonne élève, ce nouveau mode de vie lui fait prendre quelques kilos, qu'elle n'accepte pas. Elle fini par s'infliger un régime très stricte... jusqu'au jour où elle vomit pour la première fois ! Fini la privation, elle peut manger autant qu'elle veut, puis se faire vomir peu après et ne pas prendre un gramme.
Camille fini par se faire vomir de plus en plus souvent, jusqu'à aller vomir juste après avoir ingéré le moindre aliment, se pesant plusieurs fois par jour au cent gramme près...

La plume de l'auteur est dure, crue. Elle peut même se montrer agressive, nous jetant au visage ses pensées, ses interrogations. Mieux vaut ne pas nauséeux pendant la lecture, car certains moments peuvent écœuré. Des moments crus, donné sur le fait, comme lorsqu'elle raconte ses vomissements. Le livre est court, mais intense. Intense et émouvant en même temps, car la détresse de la jeune femme est palpable. Il y a tellement des personnes qui vivent la même chose en ce moment même !

Cependant, les passages où Camille dit qu'elle se considère comme "une princesse", cela m'a un peu saoulé. Certes, une fois, ça passe, mais c'est une chose qu'on répète tout au long du livre, au bout d'un moment, c'est usant.

Néanmoins, une lecture très prenante, intense. L'anorexie-boulimie y évoquée sans tabou, ainsi que le quotidien d'une jeune fille se voulant toujours plus maigre. Un livre que je conseille fortement, hormis aux personnes trop nauséeuses...

   Et vous? L'avez-vous lu? Si oui, qu'en avez-vous pensé?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire