18 mars 2017

Les effets du hasard

Les effets du hasard - Marie Leymarie


Année de sortie: 2016
Collection: Syros
Genre: Jeunesse; Science Fiction
Nombre de pages: 205
Résumé: Maïa a les yeux noisette, les cheveux châtains, un petit nez légèrement retroussé et un QI de 117. Elle correspond en tout point aux critères choisis par ses parents sur catalogue, quinze ans plus tôt. Un soir, elle est abordée par Anthony, un garçon aux yeux verts. Maïa accepte de prendre un verre avec lui, bien qu'il lui semble beaucoup trop intelligent pour elle. Et dans sa tête tourne en boucle l'avertissement de sa prof de biologie : " Si vous tombez amoureux, ne vous affolez pas... ça fait partie des maladies bénignes de l'adolescence. Quelques comprimés de Deluvio 300, et c'est réglé. "

Mon avis:

4/5

Je venais de finir "Quelqu'un pour qui trembler" et je n'avais plus aucun livre sur moi à lire. J'ai donc été en vitesse au CDI de mon lycée, et j'ai jeté mon dévolu sur ce livre et sur "Le secret de Grayson". J'ai donc commencé par cette histoire, que j'ai dévoré en moins d'une après-midi !

La couverture indique clairement le genre jeunesse du livre. La couverture bleu clair, la jeune fille allongée sur son lit, les traits éclairés par le téléphone... rien de très original. En revanche, j'ai bien aimé l'idée du code barre, cela montre bien que dans cette société futuriste, les enfants sont considéré comme des objets.

La plume de l'auteur est agréable. Il y a du vocabulaire sans trop en avoir, nous sommes vraiment dans la tête de Maia et nous voyons à travers ses yeux.

L'auteur nous plonge dans une société particulière. Une société où les parents achètent leurs bébés dans des magazines, comme s'il s'agissait de simples meubles ! Les parents peuvent personnaliser leur propre enfant, choisir sa couleur d'yeux, de cheveux, de peau, et même déterminé son QI ! Autant les enfants bruns aux yeux marrons sont abordables, pour avoir un enfant blond aux yeux bleus il ne faut pas lésiner sur l'argent !
Une société où ceux qui font leurs enfants eux-même sont mis à l'écart, pointé du doigt. Une société où les enfants issus de ces parents-là sont critiqués et rejetés. Une société où aimer est une maladie qui se soigne avec des médicaments, et où tout doit être contrôler.

Ce livre est donc une science-fiction orientée jeunesse, facile à lire et à comprendre. L'auteur nous parle d'un potentiel futur qui pourrait bientôt survenir.

Maïa est un protagoniste intéressant. Elle a beau avoir grandi dans ce système en tant qu'enfant acheté "normal", elle fini par faire la connaissance d'Anthony. Ce dernier n'a ps été acheté comme Maia, et cela va la faire réfléchir.
Elle est spontanée, naturelle, et tente de comprendre le pourquoi du comment malgré l'indifférence de ses parents adoptifs.

La lecture a été agréable, très rapide. L'intrigue est pertinente et actuelle, et l'histoire m'a fait réfléchir, malgré son caractère jeunesse. Cependant, je pense que l'histoire aurait pu être mieux approfondi à certains moments, car ces derniers ont été survolés.

  Et vous? L'avez-vous lu? Si oui, qu'en avez-vous pensé?

2 commentaires: