21 mars 2017

Le secret de Grayson

Le secret de Grayson - Ami Polonsky


Année de sortie: 2016
Collection: Albin Michel
Genre: Contemporain
Nombre de pages:334
Résumé: Depuis toujours, Grayson fait semblant d'être ce que les autres voient, quitte à s'effacer complétement. Jusqu'au jour où il décide de postuler pour la pièce de théâtre de l'école et décroche le premier rôle : celui de la déesse grecque Perséphone. Son choix déclenche une véritable tempête autour de lui - au sein de l'école mais aussi de ses proches. Pourtant, malgré les rumeurs et les humiliations auxquelles il doit faire face, c'est aussi la première fois que Grayson ose être lui-même.

Mon avis:

5/5
- Coup de cœur 2017 -

Tout comme "Les effets du hasard", j'ai choisi ce livre totalement par hasard. Je dois avouer que j'ai réellement été conquise, et ce livre se classe dans mes coups de cœur de l'année !

L'histoire est donc celle de Grayson, une collégienne orpheline (je tiens à préciser que dans cette critique, tout sera au féminin) vivant chez son oncle et sa tante. A l'école, elle est très renfermée sur elle-même, elle mange au CDI... Comme dit dans le résumé, elle n'est pas confortable dans sa peau de "garçon", elle se considère plus comme une fille que comme un garçon. Un secret qu'elle cache depuis de nombreuses années. Lorsqu'elle se regarde dans un miroir, son tee-shirt devient une jolie robe.
Un jour, elle décide de faire parti du club théâtre, et elle postule pour le premier rôle de la pièce, à savoir la déesse grecque: Perséphone. En l'obtenant, en devenant le temps d'une pièce (aux yeux de tous j'entend) une femme, elle va devoir faire fasse à l'incompréhension et au mépris de ceux qui partagent son quotidien: camarades, professeurs, famille... Tous ne comprennent pas pourquoi Grayson devrait se déguiser en fille. Un garçon doit rester un garçon, point. Cependant, Grayson ne partage pas cet avis.

Ce livre est d'une douceur infinie, malgré la question du genre, à savoir celle d'un garçon se sentant fille et se heurtant au mépris et aux insultes. C'est fou comme la société nous dicte comment être ! "Norme" sociale? Un garçon doit jouer aux voitures et porter des pantalons. Une fille doit aimer le rose et jouer à la poupée? Si c'est le contraire, eh bien cet enfant n'est pas "normal". Une personne transgenre n'est pas considéré comme "normale", au même titre que les non-binaire, les homosexuels etc... Je ne vois aucune différence personnellement, une personne transgenre n'est en rien différente d'une personne cisgenre. Je ne vois pas d'où on peut parler de "transphobie". Il n'y a aucune phobie à avoir, juste de la connerie.

Bref, je divague. Ce genre de chose a tendance à vite m'énerver, cette incompréhension et cette manie qu'ont certaines personnes à tout vouloir juger, à tout vouloir critiquer.

Grayson est un personnage vraiment attachant. Ses sentiments et ses émotions qui m'ont littéralement empêché de reposer le livre (j'ai lu les trois cent pages d'une traite, c'est pour dire ! Impossible pour moi de le poser), sa douleur encore présente quant au décès de ses parents, sa sensibilité... et surtout son affirmation. J'ai rarement autant apprécié un personnage. Son combat pour enfin être la personne qu'elle est réellement et les choix qu'il implique... Grayson a décidé de sortir du silence et de montrer à tous qu'elle est une fille.

La plume de l'auteur est tout simplement magnifique. Plusieurs fois j'ai eu les larmes aux yeux. Les sentiments, la détermination mais en même temps les craintes de Grayson m'ont pris aux tripes. Et comme dit plus haut, je n'ai pas pu relâcher le livre. Cela me rappelle les livres où je me dis "Bon, je ne lis que deux pages pour avoir un avant goût", et qu'une heure après, j'ai déjà lu une bonne centaine de pages ! Ce livre est doux, bien que poignant et bouleversant, le personnage de Grayson décide se sortir de sa chrysalide et évolue sous nos yeux, d'abord adolescent renfermé, puis l'adolescente qui s'affirme. Il évolue sous nos yeux, son courage et sa détermination grandi au fil des pages...

J'ai réellement eu un coup de cœur pour cette lecture. Un coup de cœur pour le personnage de Grayson. On m'a également parlé du livre "Celle dont j'ai toujours rêvé", il faut aussi que je le lise. En ce moment, je lis "Mon amie Gabrielle", et il est également génial !

Une lecture que je recommande absolument, à tout âge et pour toute personne. C'est une lecture qui m'a émue et qui m'a plusieurs fois mis les larmes aux yeux !

   Et vous? L'avez-vous lu? Si oui, qu'en avez-vous pensé?

Extrait

 « J'ai du mal à respirer, mon cœur bat la chamade, et, tout à coup, j'ai peur qu'il explose de ces heures passées à avoir envie. J'ai peur qu'il explose en un million de morceaux, et qu'après ça je
disparaisse.  »

« Le courage, c'est quand on a quelque chose d'important à faire, et qu'on a peur, mais qu'on le fait quand même. » 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire