12 février 2017

Doubt

Doubt - Yoshiki Tonogai


Année de sortie: 2009
Collection: Ki-oon
Genre: Manga
Nombre de pages: 198
Résumé: Rabbit Doubt fait fureur au japon : dans ce jeu sur téléphone portable, des lapins doivent débusquer le loup qui se cache parmi eux. Quant au loup, il doit utiliser tous les subterfuges possibles pour semer la confusion dans le groupe et éliminer un par un tous ses adversaires... Mais pour cinq fans du jeu. Rabbit Doubt ne tarde pas a virer au cauchemar: ils se réveillent enfermes dans un bâtiment désaffecte avec, à leurs côtes, le corps d'une camarade assassinée. Tatoue sur la peau des adolescents, un mystérieux code-barres qui leur permet à chacun d'ouvrir une porte différente semble être leur seul espoir de salut. Pas de doute: un loup se cache rien parmi eux, et il leur faudra le démasquer avant d'être dévorés...

Mon avis:

3/5

Ce n'est pas les premiers mangas de Yoshiki Tonogai que je lis. J'ai, dans ma bibliothèque, tous les tomes de Judge, une série que j'ai bien aimé pour son univers sombre et macabre.
Il ne me reste donc plus qu'à me procurer et lire les Secret !

Les couvertures ont beaucoup de similitudes avec celles des Judge. Une écriture en gras et unie, le numéro de tome à côté, et les personnages de l'histoire. Dans cette histoire, ils sont au nombre de six, alors que dans Judge, ils sont neuf.

Nous retrouvons donc six personnes: trois filles, Mitsuki, Haruka, et Rei; et trois garçons : Yû, Eji et Hajime. Ils jouent à un jeu, Rabbit Doubt, où ils incarnent des lapins qui doivent démasquer un loup. Ils décident de se rencontrer IRL, et vont faire un karaoké, lorsqu'ils s'évanouissent. A leur réveil, ils sont enfermés dans un bâtiment, à côté d'une de leur camarade assassinée.
Un mélange entre "Saw" et "Les Loups-garous de Thiercelieux".

Même style de dessin que dans Judge... et quasiment la même histoire aussi. Le dénouement est, à peu de choses près, similaire... J'ai donc trouvé la fin prévisible... peut-être à cause des points communs avec Judge.
Le style de dessin est très gore par moment. Il rend le manga beaucoup plus oppressant. Les cases sont riches de détails, il faut bien observer.

En revanche, je ne me suis pas plus attachée aux personnages que ça. Je les ai trouvé lisses, bien que leur peur et leur angoisse sont bien retranscrites.

En bref, une bonne lecture... mais j'ai préféré Judge, que je juge plus accompli et moins "brouillon" que celui-ci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire