19 octobre 2016

Rescapé

Rescapé - Sam Pivnik


Année de sortie: 2013
Collection: Fleuve Noir
Genre: Témoignage
Nombre de pages: 336
Résumé: Auschwitz, la Marche de la mort et mon combat pour la liberté

Sam Pivnik est l'un des tout derniers survivants de la Shoah. Un miraculé.

Il a à peine 13 ans lorsque les nazis envahissent la Pologne et sa ville, Bedzin, en 1939. Pour la communauté juive, c'est le début de la vie en ghetto, les privations, les humiliations, les violences arbitraires, la peur, les rafles. Puis en 1943, Sam est déporté avec son père, sa mère, ses deux soeurs et ses trois frères cadets au camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau. Il est le seul àéchapper aux chambres à gaz. Il n'a que 16 ans. Porté par une volonté de vivre hors du commun, il travaille alors successivement au déchargement des trains à leur arrivée au camp, sur la funeste Rampe de la mort, puis dans la mine de Fürstengrube, avant de connaître les Marches de la mort et de survivre au bombardement accidentel du paquebot Cap Arcona par la RAF...

Aujourd'hui âgé de 86 ans, Sam Pivnik raconte son histoire pour la première fois : un témoignage saisissant à destination des générations futures, pour ne jamais oublier que cela a eu lieu, que des millions d'hommes, de femmes et d'enfants n'en sont jamais revenus.

Mon avis:

Rescapé est le témoignage de Sam Pivnik, un homme polonais qui a connu, et survécu, à Auschwitz, à la Marche de la mort, à la mine, et à la Rampe.

On retrouve donc Sam, habitant à Bedzin jusqu'à ses treize ans. Lorsque les Allemands envahissent la Pologne, il est envoyé avec sa famille à Auschwitz-Birkenau. C'est dans ce camp de concentration qu'il est séparé de sa famille.

 C'est sans fioriture et en allant droit au but qu'il décrit, dans ce témoignage poignant, son quotidien dans l'horreur, ses journées dans l'enfer des camps de concentration.

 J'ai dévoré ce livre en deux petits jours. Il se lit vite, mais certains moments sont durs, et j'ai eu de nombreuses pointes au cœur ou les larmes aux yeux en le lisant. Ce témoignage n'est pas des plus plaisant à lire, c'est vrai. Il est dense, poignant, émouvant, et témoigne de l'horreur des camps.
A seulement seize ans, Sam se bat pour la liberté, et sa détermination, sa volonté de vivre, son courage sont incroyables.  Il a survécu à tellement de choses... et il ne se montre aucunement comme un héros !

 Je ne peux pas dire avoir aimé ce livre, il est simplement impossible pour moi de le noter. La chronique sera plus courte que d'habitude tout simplement car j'ai du mal à y mettre des mots. Mais sincèrement, si vous vous y sentez prêt psychologiquement, lisez-le.

Et vous? L'avez-vous lu? Si oui, qu'en avez-vous pensé?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire