22 août 2016

U4 : Yannis

Yannis - Florence Hinckel


Année de sortie: 2015
Collection: NATHAN
Genre: Science-Fiction
Nombre de pages: 401
Résumé: Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite sœur sont morts. Maintenant, il voit
leurs fantômes un peu partout - peut-être qu'il devient fou? Quand il sort de chez lui, 
terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d'assaut par les rats et les 
goélands, et par des jeunes prêts à tuer tous ceux qui ne font pas partie de leur bande.
 Yannis se cache, réussit à échapper aux patrouilles, à manger...
Mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que ce dernier se fait tuer sous ses yeux. 
Il décide alors de fuir Marseille et de s'accrocher à son dernier espoir: un rendez-vous 
fixé à Paris... 

Mon avis:

4/5

U4 est une série vraiment intéressante. Il s’agit d’une série dont les quatre romans se lisent indépendamment et écrit par quatre auteurs différents. 

Le virus U4 a décimé 90% de la population mondiale, seuls les adolescents entre 15 et 18 ans et quelques riches et rares adultes ont survécu.

Warriors of Times (WOT) est un jeu en ligne. Les joueurs peuvent voyager à travers les époques du monde fictif Ukraün. Lors de l’épidémie, les joueurs se connectent sur le serveur pour parler des événements et se rassurer. Le 1er Novembre, le créateur du jeu, Khronos, envoie un message aux Experts du jeu, les invitant à se rendre le 24 décembre à minuit sous la plus vieille horloge de Paris pour « remonter le temps ».

Yannis le marseillais, Koridwen la bretonne, Stéphane la lyonnaise et Jules le parisien ont entre 15 et 18 ans, et ils décident de quitter leur maison, leurs repères, pour se rendre à ce rendez-vous.

_________________________________________________________________________________

Yannis incarne l’adolescent dérouté, manquant de confiance en soi, qui est plus à l’aise dans la peau de son avatar de WOT, Adrial. Il est le seul de sa famille a avoir survécu, il décide de quitter Marseille pour se rendre à Paris, accompagné de son chien, Happy. Une aventure qui s’annonce périlleuse, car les péripéties seront nombreuses.

Le résumé m’a tout de suite plu. J’aime beaucoup les univers post-apocalyptiques, et je n’ai pas été déçue par ce livre. Je dirais même que je l’ai franchement apprécié. En commençant ma lecture, j’ai dérivé vers un univers riche, soigné. Pas un seul moment je n’ai été agacée. Il y a du suspense, ni trop ni pas assez. Le début ne m’a pas semblé long comme dans d’autres livres, je suis directement rentrée dans l’ambiance chaotique du livre. Une ambiance qui m’a conquise. J’ai dévoré le livre d’une traite. Il m’a tenu en haleine du début à la fin, j’étais avide de savoir la suite. L’histoire est recherchée, entraînante  et j’ai facilement ressenti les émotions du protagoniste : l’angoisse, la joie, la tristesse…

Le personnage de Yannis m'a touchée par sa sensibilité, sa maladresse, son humanité. Il évolue, il grandi, s'affirme au fur et à mesure des pages. Je n'ai pas été ennuyée un seul moment. A la fin du livre, il n'a plus rien à voir avec le jeune qui tremblait dans le coin d'une pièce sombre.

En revanche, la fin m’a déçue. Il manquait quelque chose, la dernière page tournée, j’ai trouvé que c’était inachevé. Mais, bon sang, je meurs d’envie de lire les autres tomes. Je n’ai pas trouvé de gros bémols dans ce livre, j’ai vraiment accroché du début à la fin, et le recommande sans hésiter.

Et vous? L'avez-vous lu? Si oui, qu'en avez-vous pensé?

Les critiques des autres tomes:


Pour découvrir ma critique des autres tomes, cliquez simplement sur leur couverture...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire