22 août 2016

Le Visage de Sara

Le Visage de Sara - Melvin Burgess


Année de sortie: 2008
Collection: Scripto
Genre: Jeunesse
Nombre de pages: 304
Résumé: Sara veut devenir célèbre. La célébrité est son obsession. La chirurgie esthétique, 
son fantasme. Aussi, quand la légendaire star de rock, Jonathan Heat, propose de la prendre 
en main, c'est comme si son rêve devenait réalité. Mais s'il y avait un prix insoupçonné... 
Et Sara serait-elle prête à aller jusque là ? Melvin Burgess se glisse avec un talent étonnant 
dans la peau d'une jeune névrosée, obsédée par son image. Un thriller psychologique 
décapant et provocateur qui se dévore d'une traite.

Mon avis:

2,5/5

J'ai choisi ce livre totalement par hasard. J'étais au CDI, je venais de finir « Central Park » de Musso et je n'avais rien à lire. Du coup, j'ai regardé plusieurs couvertures, et j'ai parcouru quelques résumés. Celui-là me tentait bien, je n'avais pas encore lu de livres traitant de chirurgie esthétique, donc je l'ai emprunté.

On se retrouve directement dans l'histoire de Sara, une adolescente de 17 ans. En quête totale d'identité, elle a pour habitude de porter différents masques et de changer de personnalité pendant plusieurs jours. Elle est obsédée par son apparence et n'a qu'une envie: devenir célèbre. Un jour, alors qu'elle se trouve à l'hôpital car elle a eu un accident qui ne semblait pas si accidentel que cela (Sara est soupçonnée de s'infliger elle-même ses blessures), la rock star Jonathon Heat lui rend visite et lui promet de faire d'elle une star. Cependant, Sara a gardé une cicatrice de son dernier accident: un triangle sur une des joues. Heat lui demande de se faire opéré par un certain Docteur Kaye (qui possède une très mauvaise réputation pour avoir détruit le visage de Heat à cause de nombreuses chirurgies) pour devenir « parfaite ».

A travers ce livre, l'auteur dénonce l'obsession de la beauté ou de l'apparence, la quête de perfection à travers la chirurgie...

Ce livre est... étrange. Très étrange. L'ai-je aimé? Je ne saurais le dire.

Sara est troublante, presque impossible à cerner. Elle confond le réel et l'irréel, et peut dire tout et son contraire selon sa personnalité. Car oui, Sara a pour habitude d'incarner différents personnages, et donc différentes personnalités. Elle est aussi étrange que Heat.

L'histoire aurait pu être plus intéressante si le sujet avait été traité différemment. Là, c'est trop fouillis, trop flou. Un point de vue qui change: articles de journaux, témoignages, l'explication de vidéos de Sara, etc...

Et vous? L'avez-vous lu? Si oui, qu'en avez-vous pensé?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire