23 août 2016

Cent familles

Cent famille - Jean-Luc Lahaye


Année de sortie: 1985
Collection: Michel Lafont
Genre: Témoignage
Nombre de pages: 477
Résumé: Ce livre est une page de ma vie, il retire le voile de la honte et du mépris. Il m'a permis de me découvrir.
Je me suis offert à la plume, sans aucune retenue, sans aucune pudeur. Je n'ai pas honte d'être un enfant de la DDASS. Pour tous les enfants du monde qui n'ont pas eu de famille, je dis qu'il faut croire à la petite étoile qui brille au-dessus de nous, je dis qu'il faut espérer et combattre. La vie est belle.
Donnons-nous simplement la main.
Jean-Luc LAHAYE

Mon avis:

3/5

J'avais déjà de nombreuses fois entendu parler de ce livre. Je l'ai donc emprunté à ma mère pendant ces vacances.

La couverture est bien choisie, 

Jean-Luc Lahaye est un chanteur de variété français né en 1952 (ou 1958 selon son site...). Sa musique a connu le succès principalement dans les années 1980. Il a vraiment connu le succès grâce à ses titres "Femme que j'aime" et "Papa chanteur".

Ce livre est en quelque sorte son autobiographie. Il est placé à la DDASS alors qu'il n'est encore qu'un enfant. Suite à cela, nous assistons à l'enfance, puis l'adolescence d'un Jean Luc qui rêve de devenir chanteur, tout en devenant progressivement un jeune délinquant, un "ado à problèmes", il vole dans les magasins ou vole des personnes, il fugue, etc... Il faut dire que Lahaye n'était pas des plus sages ! Jusqu'à ce, qu'enfin, il finisse par se calmer.

La moitié du livre m'a plu, car c'était vraiment son autobiographie, et l'autre moitié m'a plus fait pensé à du remplissage, du blabla qui n'abouti pas à grand chose. C'est donc pour cela que je ne parlerai que de la première partie.

Ce livre n'est pas de la grande littérature. L'écriture est sans fioriture, elle va directement au but. Même si au tout début j'ai eu du mal à lire (tournure de phrase particulière, il joint du présent au passé dans la même page, en plus des passages où il se parle à lui-même... ou au lecteur?), mais par la suite, c'est déjà plus compréhensible.

Même si, de base, je n'apprécie pas trop Jean-Luc Lahaye, j'ai réussi à apprécier un minimum ce livre. Du moins, dans la mesure où l'on peut apprécié un livre qui parle d'enfants placés à la DDASS et qui passent leur enfance et leur adolescence de leur vie à changer de famille d'accueil.. 

Et vous? L'avez-vous lu? Si oui, qu'en avez-vous pensé?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire